Bonjour à tous!

 

Nous avons donc pris un vol intérieur à Sydney,

trois heures pour arriver jusqu'à Ayers Rocks, dans le Centre Rouge.

L'avion s'arrête à quelques mètres de l'aéroport minuscule,

nous récupérons nos bagages, et le 4X4, tout ça en 1/4 d'heure...

Direction l'hôtel, ou plutôt le bungalow,

qui n'est qu'à 10mn de l'aéroport.

Heureusement, parce que la conduite à gauche, c'est pas gagné!

Tant qu'on tourne à gauche, ça va, tourner à droite demande déjà un peu de réflexion,

mais on n'est pas trop de deux pour cogiter en arrivant sur un rond-point,

pour peu qu'on ait une voiture qui arrive à gauche et une à droite!

Il y avait peu d'automobilistes sur cette route,

nous avons eu de la chance, les australiens aussi...

 

Nous voilà donc arrivés à Uluru,

on aperçoit le monolithe de l'hôtel,

et bien qu'on le connaisse en photo, 

cette énorme masse rouge est impressionnante,

Selon la position du soleil, elle varie du brun au rouge:

P1140333

P1140332

Nous ne l'avons pas escaladé, d'abord c'est un site aborigène sacré,

donc l'ascension bien que tolérée, n'est pas conseillée,

et voir les gens en redescendre cramponnés et pas vraiment à l'aise,

n'incite pas à tenter l'expérience.

 

Il y a de belles balades à faire tout autour...

P1140299

c'est là que nous voyons nos premières peintures aborigènes:

P1140320

 

Juste à côté se trouve Kata Tjuta, que nous apercevons au levé du soleil:

P1140341

A nouveau, des sentiers balisés permettent de découvrir le site:

P1140364

P1140389

Ici, c'est le climat désertique, 

passé 11h du matin, il fait déjà 35°,

ce qui nécessite de grosses réserves d'eau dans les sacs à dos,

les sentiers consistent souvent à grimper sur les rochers,

mais le panorama en vaut toujours la peine!

P1140384

 

Chose surprenante malgré la sécheresse,

la végétation est abondante et très variée,

P1140294

P1140311

P1140310

et tout ceci dégage une forte odeur, comme un jardin aromatique très agréable!

 

Nous avons eu également le plaisir de découvrir l'oeuvre éphémère de Bruce Munro:

Field of Light: 50000 " fleurs de verre " qui brillent dans le désert, dès le coucher du soleil:

P1030950

P1030953

Très joli moment, dans le silence du désert!

 

Après 3 jours à Ayers Rocks, nous reprenons la route pour Kings Canyon.

C'est vraiment l'expression qui convient, puisqu'il n'y a qu'une seule route sur 300km,

Nous croiserons quand-même 5 ou 6 voitures, avec lesquels on échange un salut de la main,

et oui peu de contacts, mais intenses!!!

On croise même Crocodile Dundee,

à l'unique station service du trajet:

P1140402

Pour autant la route n'est pas pesante: on est tout seul,

personne à doubler, on a le temps de regarder le paysage, de chercher les kangourous...

Pas de musique: pas de réseau, pas de radio!

Coupés de la civilisation, en somme!

 

P1140485

Nous voici pour deux jours à Kings Canyon, avec une grande marche de 4 heures

que nous entreprenons dès 8h30 du matin, 

on a vu la veille " l'escalier " qui débute la balade,

et on sait déjà qu'on va souffrir:

plus d'une centaine de "marches" et il fait déjà chaud!

P1140425

 Mais la récompense, c'est la vue!

P1140441

P1140435

 

C'est à Kings Canyon que nous apercevons notre premier dingo;

P1140415

allure plutôt décontractée mais quand-même,

on n'est pas descendu de voiture pour lui faire la causette!

 

Premier vrai steack à l'Outback BBQ, LE restaurant du coin,

peu de touristes étrangers, surtout des australiens en camping-car,

ambiance très familiale sous ce grand hangar:

P1030960

En Australie, on se déplace pour commander son plat,

on repart s'assoir avec sa bière ( ou son verre d'eau pour les timides ),

avec ce petit instrument:

P1030964

et quand il vibre, on retourne chercher son plat.

 

Après deux nuits sur place, nous quittons le bungalow,

cette fois nous seront cahotés pendant 200km sur la piste:

8W6B6287

jusqu'à atteindre les Gorges de Glen Helen:

P1140557

 

notre bungalow se trouve le long de la rivière,

8W6B6461

d'où on regarde le soleil se coucher sur les roches rouges:

8W6B6477

 A 18h45 il fait nuit noire, et on n'a pas le droit de rouler la nuit,

(et de toute façon on dort dans le seul motel à 200km à la ronde),

à 19h30 on a fini de manger, pas de télé, pas d'internet,

heureusement ils servent au bar de la bière fraîche histoire de "prolonger" la soirée,

et à 20h30, tout le monde est couché!

 

La dernière étape sera Alice Springs, à un peu plus d'une centaine de kilomètres,

Nous retrouvons une ville!

Nous passons la fin d'après-midi à Kangaroo Sanctuary

en compagnie de Chris qui consacre sa vie à sauver les petits kangourous:

quand la mère est tuée par un véhicule, très souvent le petit est vivant,

Chris le récupère, le nourrit au biberon,

le garde dans un grand sac molletonné,

en attendant qu'il puisse se débrouiller tout seul et rejoindre ses semblables:

P1140594

 

Alice Springs est un centre important de la culture aborigène.

Beaucoup de galeries, ici c'est la technique du Dot Painting qui prédomine:

des pointillés réalisés avec un petit batonnet en bois:

P1140211

( j'en reparlerai ) et c'est aussi là qu'on trouve des tissus 

aux motifs aborigènes, tous plus beaux les uns que les autres.

Je me suis laissée tenter, mais c'était difficile de choisir!!!

 

Nous ne restons qu'une nuit à Alice Springs,

nous prenons l'avion le lendemain et deux heures plus tard

nous atterrissons à Darwin...

A suivre...